Bienvenue dans un monde d'écriture

Une Place à Prendre adapté par la BBC

Une Place à Prendre adapté par la BBC dans Adaptations et projets avec auteurs à venir rowlingIl n’aura pas fallu longtemps pour que l’écriture de J.K Rowling retrouve le chemin des studios. Une Place à Prendre, dont le succès en termes de ventes n’est pas à prouver, va en effet être adaptée en série par la BBC, selon le souhait de l’auteure elle-même, qui ne voyait pas d’autre façon d’adapter ce nouveau roman.

Aucune autre info n’est réellement disponible à l’heure actuelle, si ce n’est que la BBC a commandé une première saison, dont le format et le nombre d’épisodes ne sont pas encore définis. On parle bien ici de série et non de mini série, comme le furent Band of Brothers ou Les Piliers de la Terre.

Si les détails techniques et le casting ne sont pas encore à l’ordre du jour, on sait d’ores et déjà que la diffusion est censée débuter en 2014 et que J.K Rowling sera directement associée au projet.

Ne reste qu’à voir ce que donnera cette série qui s’annonce typiquement anglaise, où un petit village va se retrouver déchiré par les secrets d’alcôve en tout genre et une élection…

La quatrième de couverture du livre, donc, pour que vous imaginiez tout ça.

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie. Attendue de tous, J.K. Rowling revient là où on ne l’attendait pas et signe, avec ce premier roman destiné à un public adulte, une fresque féroce et audacieuse, teintée d’humour noir et mettant en scène les grandes questions de notre temps.

3 décembre, 2012 à 20:02


Laisser un commentaire