Bienvenue dans un monde d'écriture
  • Accueil
  • > Actu
  • > « Oui, J.K Rowling est un véritable écrivain »

« Oui, J.K Rowling est un véritable écrivain »

Non, ce titre n’est pas là pour vous dire que je vais vous parler de Une Place à Prendre, de Harry Potter (je n’ai pas encore attaqué ^^), ou même de J.K Rowling elle-même. La présence de guillemets devrait vous éclairer : c’est tout simplement une citation.

À savoir le titre de l’article de L’Express consacré à la chronique (élogieuse, vous vous en doutez) de Une Place à Prendre.
Passons sur le contenu, d’autant que je ne possède pas et n’ai pas lu le livre, pour rester sur le titre.

Oui, ce titre qui m’a fait ressembler à ce gif aussitôt après sa lecture. Merci, Doc. Et là, je me suis dit « Bordel, mais on en est encore là ? ». Ah oui, excusez le langage, mais là, je mords.

Hé bien, on dirait que oui, on en est encore à opposer les genres de l’imaginaire aux autres. Ou, plus prosaïquement selon la presse et l’intelligentsia, les petits écrits de comptoir à la grande et vraie Littérature. Je caricature à peine. Il y avait bien longtemps que les sous-entendus de Culture et sous-culture n’avaient pas refait surface, tiens…

Donc, en gros, on est un vrai écrivain quand on écrit dans un genre réaliste et pour adultes. Soit. Oublions donc l’incroyable travail de J.R.R Tolkien sur la création d’un monde. Oublions l’impact de Stephen King sur les médias autres que la littérature. Oublions aussi les questions philosophiques sur l’Humain et le Réel de Philip K.Dick. Sans oublier la sublime poésie tendrement macabre d’Edgar Allan Poe ou les représentations de la folie par H.P Lovecraft. Oublions évidemment J.K Rowling et le parcours initiatique de ses héros de l’enfance à l’âge adulte. Et on pourrait encore en trouver beaucoup, comme Roald Dahl qui a fait rêver des générations entières, ou même R.L Stine qui fut souvent le premier contact des jeunes avec le fantastique et les questions qu’il pose…

On oublie tout ça, ce ne sont pas des auteurs, ce n’est pas un travail d’écriture, et encore moins de la littérature. Cruelle désillusion, n’est-ce pas ?
Tout cela me rappelle qu’il fut un temps où la fiction en général était de toute façon dépréciée par la critique, même si elle était réaliste, et où seule la poésie était reine. Victor Hugo, entre autres, a tout changé et le temps a porté les œuvres à la place qu’elles méritaient.

Alors, messieurs les journaleux, les intellos, les meneurs de pensée et autres adeptes de la branlette cérébrale, je vous dis simplement merde ; vous me donnez juste envie de vomir et de vous étriper lentement et bien douloureusement. Non, je ne fais pas dans l’exagération, ce n’est pas mon style, voyons ^^
Continuez donc de rester enfermés dans votre petit monde d’esprits étriqués où ne rentre que le réalisme adulte et où toute autre œuvre n’est bonne qu’à se faire cracher dessus. Allez-y, je vous y encourage. Car ce faisant, vous ne faites que creuser votre propre tombe, remplie de votre arrogance, votre suffisance, et d’un énorme trou d’air, à l’image de ce qui est censé vous servir de cerveau.
La culture n’est pas qu’un champ uniforme qui ne pas plus loin que votre nez. Elle se compose de divers éléments, de diverses visions, et chaque art a ses genres et ses représentants. Et les auteurs jeunesse et/ou de l’imaginaire font autant (voire plus) pour elle que tous vos petits écrivains adorés qui ne font finalement, la plupart du temps, que s’admirer écrire du vide.
En fait, vous vous complétez bien, pas étonnant que vous ouvrir à autre chose vous demande trop d’efforts.

Un jour, votre statut sera seulement celui de tristes fossiles aigres emplis de bile et toujours à radoter sur cette opposition inutile et stérile. Vous avez sans doute bien mieux à faire, non ?
Sur ce, je retourne à mes écrits et lectures non littéraires de non écrivains.

2 octobre, 2012 à 12:22


11 Commentaires pour “« Oui, J.K Rowling est un véritable écrivain »”


  1. nanet écrit:

    Merci !

    Je suis en pleine lecture d’Une place à prendre… et j’avoue que je suis conquise ! Mais c’est un autre sujet.

    Biz

    Répondre

  2. Memento Somniare écrit:

    Le titre ne m’avait pas fait particulièrement bondir : en effet, j’imaginais naïvement que l’article de l’express allait tenter de réhabiliter le statut de la littérature fantastique, mais dès l’introduction, le ton est donné : « J.K. Rowling met un point final aux aventures du sorcier à lunettes et signe son premier roman destiné aux adultes. ».

    Non, l’Express n’est pas du vrai journalisme !

    Enfin, parfois pas du vrai journalisme. J’ai trouvé plus convaincant l’article de la « page 99″ (en lien depuis le premier article)

    difficile de juger juste sur une page, mais ça fait un peu cliché quand même…

    Répondre

  3. Sia écrit:

    Ouch, voilà un titre qui fait mal! J’aime beaucoup ton article mais, malheureusement, je pense que d’ici plusieurs siècles nous n’aurons toujours pas obtenu gain de cause.
    Apparemment, les littératures de l’imaginaire seront toujours considérées comme de la sous-m****. C’est triste, quand même.

    Répondre

  4. Mypianocanta écrit:

    Lone calme-toi !
    De toute façon, ILS ne te liront pas parce que tu n’es rien ;)

    Biz

    Répondre

  5. Elizabeth-Bennet écrit:

    L’article je l’ai lu hier soir et je crois que tu t’enflammes un peu :)
    La journaliste dit bien qu’ »Une place à prendre » ne fait que confirmer le talent d’auteur de Rowling, elle ne dénigre en aucun cas Harry Potter ou le genre fantastique ou quoi que ce soit.

    Répondre

  6. Lau1307 écrit:

    Bravo pour ce coup de gueule ! ;)

    Répondre

  7. Anthony écrit:

    Le titre est assez clair, Liz ^^

    Y a d’autres façons de dire que tu sais faire autre chose que ce tu fais d’habitude/ce pour quoi tu es connu qu’en te qualifiant de « vrai écrivain », comme ça, d’un coup, comme si c’était pas le cas avant.

    Répondre

  8. Ieabooksx3" écrit:

    Ahahahaha
    J’adooore cet article Lone. Et je n’avais pas lu l’article de l’express mais pour te voir dans cet état je cours le lire ^^

    Répondre

  9. Julie écrit:

    Nouvelle lectrice de ce blog (hello, j’ai vu de la lumière et il faisait bon, je suis rentrée) je me demande sincèrement à quel point ton article – salutaire- a pu jouer là dedans :
    http://www.lexpress.fr/culture/livre/oui-j-k-rowling-est-un-veritable-ecrivain_1168588.html

    (Sinon moi je cherchais désespérément une critique qui ne compare pas ce roman à Harry Potter, peut-être la lirais-je ici un de ces jours !)

    Répondre

  10. Anthony écrit:

    Hé bien, bienvenue par ici ^^
    En effet, joli changement de titre, bien plus adapté et sans sous-entendus. Je pense que c’est plutôt le commentaire de hubertbk qui a joué, mais si l’article leur est parvenu, ils ont sans doute eu les oreilles qui sifflaient ^^

    Côté critiques du dernier Rowling, ça doit se trouver.

    Déjà 3 chroniques sur sa fiche LivrAddict, et aucune qui vienne faire une comparaison avec Harry Potter =)

    http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=60933

    Répondre

  11. Kasseul écrit:

    Bon, alors déjà, le gif de David Tennant ( cher Docteur … ) m’a fait éclaté de rire.

    Au contraire, je pense que la littérature, ce n’est pas de calquer le monde réel. Il faut un énorme effort, pour créer un autre monde. Un auteur, c’est quelqu’un qui écrit. Point. Bon, c’est simpliste, mais en gros, c’est ça. Il n’y a pas de véritables ou de faux auteurs. D’ailleurd, JK Rowling restera pour moi toujours une déesse de l’écriture, car sans Harry Potter, je n’aurais pas commencé à lire :)

    Répondre


Laisser un commentaire