Bienvenue dans un monde d'écriture

Luc Besson prêt à adapter Valérian

Luc Besson prêt à adapter Valérian dans Adaptations et projets avec auteurs à venir valerian-et-laurelineCertains d’entre vous connaissent sans doute la bande dessinée Valérian, agent spatio-temporel, rebaptisée Valérian et Laureline pour ses 40 ans. Un nouveau nom qui montre également que Laureline a gagné en importance au fil de la série, se hissant finalement au même rang que le héros.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s’agit donc d’une bande dessinée de science-fiction de Pierre Christin (scénario) et Jean-Claude Mézières (dessin), débutée en 1967 dans le défunt journal Pilote, et publiée en albums dès 1970, chez Dargaud. Personnellement, je suis tombé dessus à travers de vieux numéros de Pilote, et j’ai absolument adoré à chaque fois, que ce soit l’ambiance ou le dessin.

Pour vous résumer la base, donc, Valérian et Laureline sont des agents membres du SST, le Service Spatio-Temporel, qui dépend de Galaxity, mégapole terrienne et capitale d’un empire galactique du 28e siècle. Ils voyagent donc, comme leur titre l’indique, à travers le temps et l’espace pour servir les intérêts de Galaxity, avec une règle prioritaire : il leur est interdit de modifier les évènements du passé !

Ainsi, ils n’interviennent pas pour prévenir l’explosion nucléaire de 1986 qui transforme l’aspect et l’organisation de la Terre. Mais c’est l’avenir de Galaxity qu’ils réécrivent en aidant le superintendant du SSTà empêcher ultérieurement ce cataclysme. Hélas, dans cette manipulation temporelle à hauts risques, ils annulent aussi le futur de leur planète. Dans la dernière quadrilogie de la série, Valérian et Laureline partent en quête de la Terre pour lui assurer un nouvel avenir.

Il est difficile d’avoir un tel pouvoir et de ne pas s’en servir, après tout. On retrouvera plusieurs années plus tard le même souci de paradoxe temporel dans la trilogie Retour vers le Futur. Tout comme les différents Star Wars possèdent plusieurs éléments qui peuvent venir rappeler Valérian. Bref, on peut presque considérer la bande dessinée comme le premier élément space opera de la culture geek.

Et donc, si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce que Christophe Lambert, le directeur général d’EuropaCorp (non, pas l’acteur, hein), a annoncé que la société de Luc Besson allait produire une adaptation de la bande dessinée, réalisée par Besson lui-même. On se souviendra que Besson a fait ses débuts dans la science-fiction post-apo, avec Le Dernier Combat, un film très expérimental et assez spécial à saisir, mais qu’il nous a surtout offert un monument de grand délire dans le genre avec Le Cinquième Élément. Bon film, mauvais film, nanar volontaire ou non, là n’est pas la question.
Il avait surtout travaillé, sur ce film, avec Mézières, justement, et les deux hommes s’étaient fort bien entendus. Aujourd’hui, ce duo est donc prêt à se reformer pour travailler sur l’adaptation de Valérian.

On peut dire beaucoup de choses sur Besson producteur, mais Besson réalisateur a quand même rarement déçu. Et travailler avec l’un des auteurs devrait assurer un certain respect de l’univers. Alors, une bonne adaptation de BD à venir ? Si ce duo pousse un peu à l’optimisme, il n’y a évidemment pour l’instant rien d’autre côté informations.
Bref, on attend de voir la suite.

Je rappelle juste que la saga a déjà connu les joies de l’adaptation, à travers l’anime Valérian et Laureline.

Valérian par Luc Besson

1 juillet, 2012 à 11:45


Laisser un commentaire