Bienvenue dans un monde d'écriture

Le Cycle d’Avalon, tome 1 : Les Dames du Lac

Le Cycle d'Avalon, tome 1 : Les Dames du Lac dans Critiques et chroniques littéraires damesAuteur
Marion Zimmer Bradley

Genre
Fantasy

Éditeur
France Loisirs

Nombre de pages
430

Année de parution
1987

Synopsis
La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman d’une telle envergure, d’un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l’Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d’Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d’Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi… S’appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu’un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu’elle ne devienne l’Angleterre. Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l’amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s’extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l’un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l’histoire de l’Occident. Eternelle histoire d’amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l’exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n’aurait jamais existé.

Avis
Ah, le cycle arthurien… Arthur et ses chevaliers, Merlin, l’unification de la future Angleterre, la quête du Saint Graal, Excalibur, la magie… Bon, la partie liée au Graal n’est pas dans cette première partie, on verra si c’est le cas dans la suite :D

Marion Zimmer Bradley nous emmène donc aux origines de la légende, et c’est parfaitement réussi. Un vrai souffle épique passe sur cette vision de la légende arthurienne, en plus d’une certaine sensibilité.
C’est à toute la genèse que l’on assiste ici. La conception d’Arthur, la vie de Morgane, la formation des Chevaliers de la Table Ronde, etc…

D’ailleurs, on suivra particulièrement l’itinéraire de Morgane, régulièrement narratrice directe, qui est de loin le personnage le plus intéressant. On connaît tous le côté « démoniaque » de Morgane la Fée, et Bradley la dévoile de façon plus profonde.
Morgane est d’abord et avant tout une femme blessée, voire détruite, par tout ce qui l’a entourée, allant de déception en déception, découvrant lentement le côté manipulateur de Viviane, et finissant par renier tout ça.

On a également un assez beau panorama de la situation historique, avec la domination romaine et chrétienne qui se fait lentement, se bâtissant sur le rejet des anciennes religions, alors que les Druides ne demandent qu’à vivre dans le respect et la tolérance.

Personnages bien définis, thèmes forts, belle écriture, souffle épique…
Marion Zimmer Bradley rend hommage à la légende arthurienne de fort belle manière. Reste à voir ce que réserve la seconde partie =)

14 janvier, 2012 à 12:45


8 Commentaires pour “Le Cycle d’Avalon, tome 1 : Les Dames du Lac”


  1. pom' écrit:

    dommage que le 3° tome de cette série soit moins bien, ca commencait très bien avec ce roman

    Répondre

  2. Mypianocanta écrit:

    Ah que j’aime ce livre ! lu, relu, et re-relu entre deux autres versions du mythe.
    Sans spoiler quoi que ce soit : oui la deuxième partie est à la hauteur (ce qui n’est pas le cas des tomes/préquels qui suivent).

    Répondre

  3. Anthony écrit:

    En même temps, les 2 premiers tomes en VF sont en fait un seul et unique tome en VO.

    Quant à la traduction, c’est le bordel (des tomes pas traduits, d’autres coupés…).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Marion_Zimmer_Bradley#Le_Cycle_d.27Avalon

    Répondre

  4. Gigi-sempai écrit:

    J’ai bien aimé mais j’ai souffert avec Guenièvre. Mon dieu que j’ai envie de la baffer!! XD (ça y est c’est dit, je me sens mieux lol)

    Répondre

  5. Anthony écrit:

    XDDD

    Bah, ça se comprend quand même x)

    Répondre

  6. Arlavor écrit:

    Ah « Les dames du lac ». J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman et le deuxième tome mais je n’ai pas encore lu la suite. Tout comme Gigi-sempai, j’avais bien envie de baffer Guenièvre. ^^ Je crois que c’est justement depuis ce livre que j’aime moins ce personnage. J’ai beaucoup découvrir un peu plus en profondeur le personnage de Morgane qui est particulièrement intéressant. le film « Les brumes d’Avalon » est sympa mais bon, ça ne vaut pas les livres.

    Répondre

  7. Sphinxou écrit:

    J’ai adoré ces livres ! Mais comme Gigi-sempai, j’ai vraiment eu envie de baffer (ou pire … ) Guenièvre!

    Répondre

  8. Eirilys écrit:

    J’ai beaucoup aimé Morgane aussi, c’est vraiment intéressant d’avoir un roman de son point de vue. Par contre, j’ai trouvé Guenièvre affreusement chiante…

    Répondre


Laisser un commentaire