Bienvenue dans un monde d'écriture

Batman Arkham Asylum

Batman Arkham Asylum dans Adaptations jeux vidéo 111119032804191012
Édition normale

111119032851726951 dans Adaptations jeux vidéo
Édition Jeu de l’Année

Éditeur :
Eidos [aujourd'hui Square Enix France après le rachat de la société par Square Enix]

Développeur :
Rocksteady

Genre :
Action/Beat them all

Supports :
PS3/XBox 360/PC

Date de sortie :
28 août 2009 [PS3/XBox 360]
18 septembre 2009 [PC]

PEGI :
16+

Synopsis :
Une fois de plus, Batman ramène le Joker à l’asile d’Arkham. Mais, comme il le pensait, c’était trop facile… Le prince clown du crime se libère à la première occasion, dévoilant qu’il a pris le contrôle de l’asile avec harley Quinn et d’autres. Une très longue nuit s’annonce pour Batman, qui va devoir neutraliser les criminels et sauver le personnel, en survivant lui-même…

D’après le personnage de Batman, créé par Bob Kane et Bill Finger, et plus précisément le comics Batman : Arkham Asylum, alias Les Fous d’Arkham ou L’Asile d’Arkham en français, de Grant Morrison et Dave McKean

Avis :
Ah, Batman…
Que ce soit la télé, le cinéma, ou le jeu vidéo, on lui aura TOUT fait, côté adaptation. Le kitsch ridicule des années 60, l’incroyable ambiance de Tim Burton et de la série animée qui a suivi ses 2 films (raah, le thème de Danny Elfman !!! Et celui du dessin animé, de ce même Danny, la série étant dans la continuité des films de Burton sur plusieurs détails…), le crypto gay cheapos bien criard de Schumacher (notamment le sublime nanar qu’est Batman & Robin, à côté duquel Batman Forever est un bon film…), la renaissance par Nolan sous le signe du réalisme, des jeux moyens, noire nullissimes ou nanars (Batman & Robin, encore x) Voir la vidéo dédiée du Joueur du Grenier)…
Mais on attendait encore l’adaptation qui lui rendrait justice. Je le dis de suite, c’est arrivé avec Arkham Asylum.

On va passer sur le scénario, ce n’est pas le point fort du jeu, et ça se résume au strict minimum indiqué par le synopsis.
Non, ce qui me permet de dire que ce jeu est LE Batman tant attendu, c’est tout le reste. Arkham Asylum est un pur bonheur à jouer. Le gameplay est juste parfait, tout est fluide et facile à manipuler, les combats sont faciles à maîtriser, les supports sont poussés à fond côté graphismes et effets, le doublage est parfait (merci aux voix officielles, VO comme VF), les bugs quasi inexistants…

Il y a aussi et surtout un réel respect de l’univers Batman, une ambiance gothique incroyable, notamment dans les phases impliquant l’Épouvantail. Ce sont là de gros trips qui nous plongent directement dans les peurs et traumatismes du Chevalier Noir.
C’est sombre, gothique, drôle grâce à l’humour si noir et particulier du Joker, certains passages mettront vos nerfs à rude épreuve, la base de données est un trésor sur l’univers de Batman, et les défis et trophées de l’Homme Mystère vous occuperont longtemps.

Alors, oui, c’est un peu dirigiste, et le scénario ne fait pas d’efforts côté développement (par contre, côté mise en scène, woh !!), il faut apprécier Batman pour y jouer (ce qui paraît logique… Quoique le jeu est tellement bon qu’il peut séduire tout le monde et amener de nouveaux amateurs du personnage), mais quelle baffe.

Ce jeu était le summum de ce qu’on pouvait faire avec Batman. Était ? Oui. Depuis, il existe, sorti fin 2011, Batman Arkham City, sa suite ^^

21 novembre, 2011 à 19:16


Laisser un commentaire